Quelque chose pourrait se cacher derrière ces disputes?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The Legend of Pokémon: the Meta-Spirits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Régis
::Champion des pokémon plante::
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 29
Localisation : Sur la route, vers la ville de Jadielle ^^
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: The Legend of Pokémon: the Meta-Spirits   Mar 27 Déc à 17:58

Fic pokémon que je fais en même temps que l'autre présente sur ce forum, présentant moi et mes 3 cousins en héros sur un continent nouveau. Vous remarquerez l'ambiance dans la famille par la même occasion. ^^
_____________________________________________________________

The Legend of Pokémon: the Meta-spirites

Chapitre 1)

Bourg Rainbow. Village vivant dans la tradition malgré l’avancée technologique présente dans tout le continent de Shikoku. Village ayant autrefois une des plus belles et plus fortes arènes du monde, aujourd’hui désertée faute de trouver un successeur à sa hauteur. Village où l’aventure commence pour quatre jeunes garçons. Nicolas, Stéphane, Joris et Esteban sont tous cousins et ont des comportements différents.
« Je vous ai quand même attendu 4 ans pour que vous soyez en âge de partir de la maison pour vous accompagner selon VOTRE demande… Donc si vous pouviez marcher plus vite qu’on arrive au laboratoire du professeur Ren avant que tout les pokémon ne soient distribués ! »
Ca c’est Joris, le plus vieux et le plus ambitieux. Il compte gagner le plus de titres pour réhabiliter l’arène de Bourg Rainbow et lui redonner son éclat d’antan. Ses types préférés sont les pokémon métal, les pokémon dragon et les pokémon plante.
« Te presse pas comme ça, t’arriveras à rien sinon à t’énerver encore plus. Tu vas encore trébucher si tu marches aussi vi… » Joris tomba à ce moment là. « Aïe et voilà… mais tu pourras pas dire que je t’avais pas prévenu. »
Lui c’est Esteban, le diplomate du groupe malgré son jeune âge. Quoi qu’il arrive (du moins jusqu’à maintenant) il a toujours été le plus zen des quatre. Ce qu’il veut c’est qu’on lui fiche la paix pour qu’il puisse la faire en cas de conflits. Paradoxalement, il adore le type feu et combat.
« Ah ! Il s’est étalé par terre ! Ah ! Pour un peu j’en pleurerais de rire ! Ah hahahahaha ! Depuis tout petit je voulais te voir perdre la face et maintenant mon rêve s’est réalisé ! »
Nicolas, l’électron libre, il est du genre à ne se pas se gêner et a une nature assez surexcitée. S’il veut faire ce voyage, c’est uniquement pour ne plus avoir ses deux sœurs à supporter, il préfère vivre en liberté. Ses types favoris sont les pokémon feu et électrique.
« Tu n’as pas honte ?? Te moquer d’un homme à terre ! Même s’il s’agit de notre cousin nous n’avons pas à nous moquer au contraire, nous devrions l’aider !! Tu as déjà entendu parler de la solidarité familiale ?? »
Le dernier, Stéphane. Il a un sens aigu de la justice au point d’apprendre par cœur chaque règlement qui passe à sa portée. Ses raisons pour faire ce voyage ? Rentrer dans la police avec comme preuve de sa bonne foi (si c’était encore possible) battre les différents gangs qui se disputent la domination du continent. Il adore les pokémon type eau/glace et les pokémon vol.

Tous marchèrent bruyamment vers le laboratoire du professeur Ren, jeune professeur à vrai dire qui était venu étudier ici car le coin était calme, Bourg Rainbow était une ville sans problèmes, pas comme dans les grandes villes de ce continent. Il n’a pas une grande renommée parmi ses confrères, mais cela n’a pas empêché d’être le meilleur élève du professeur Chen de la région de Kanto, mondialement célèbre notamment pour avoir inventé le Pokédex. Ils approchèrent ainsi du labo, seul bastion de la technologie dans un village tourné vers le passé. Lorsqu’ils y entrèrent, le professeur était déjà en train de distribuer des pokémon à d’autres jeunes dresseurs.
« Ah et voilà le quatuor familial ! Approchez donc j’ai vos pokémon ! »
Il donna trois pokéballs à Nicolas, Stéphane et Esteban. Trop impatients d’attendre, ils les ouvrirent pour voir ce qu’elles contenaient. Stéphane eut une espèce de chien orange : un Caninos. Nicolas se retrouva avec un Wattouat, une sorte de mouton bleu à la laine jaune. Enfin, Esteban se vit attribué un Ptitard, comme son nom l’indique c’est un têtard. Seul Nicolas semblait content de son pokémon, Stéphane et Esteban regardant chacun le pokémon de l’autre.
« Et voici des Pokédex tout neuf qui vous servirons d’encyclopédies pour les pokémon ! Prenez en soin surtout ! »
Il distribuait aux quatre cousins lesdits Pokédex. Pendant ce temps, Esteban et Stéphane échangèrent leur pokémon en cachette, pour ne pas vexer le professeur.
« Et moi professeur ? »
C’était Joris qui avait posé cette question.
« - Qu’y a-t-il ?
- Hé bien, j’aimerais mon pokémon moi aussi… Vous leur avez donné les leur à mes cousins, j’attends le mien.
- Mais oui je t’avais complètement oublié ! Je gardais ton pokémon depuis que tu avais l’âge de quitter ta maison ! Attend juste deux minutes. »
Mais plusieurs minutes plus tard…
« - Je… je suis confus… j’étais sûr de l’avoir…
- …
- Eh bien… Je l’ai peut être donné à un autre dresseur sans le vouloir… Mais ne…
- Ne vous en faites pas. Coupa Joris, le visage de marbre. Je me débrouillerai. »
Il sortit du labo sans attendre une réaction de la part des personnes présentes dans la pièce, désemparées. Un silence gêné s’installa puis, décidant qu’ils n’avaient plus rien à faire, les trois garçons restant décidèrent de se préparer à partir. Ils rentrèrent tous chez eux pour faire leur sac.

Une heure plus tard…
« - Personne n’a vu Jojo pendant ce temps ? Nico ? Steph ?
- Moi non, il a intérêt à être là parce que mes parents me laissent partir de la maison seulement s’il m’accompagne !
- Deuxième avertissement oral pour toi Nicolas ! Tu n’as pas à parler de lui quand il n’est pas là ! Moi non plus je l’ai pas vu…
- Il était furax quand il était sorti de chez le professeur, j’espère… »
Il s’interrompit en voyant une forme qui se baladait près de la sortie du village. Les jeunes se rapprochèrent pour remarquer qu’il s’agit de… Joris.
« - On te cherchait partout qu’est-ce que tu faisais ??
- Moi ? Oh j’ai attrapé des pokémon vu que ce cher professeur n’est pas apte à en garder un pour moi…
- Comment ça « des » ? Tu en as attrapé plusieurs ? Demanda Stéphane.
- Oui, regardez par vous-même. »
Il lança deux pokéball en l’air d’où en sortirent un Chenipan, une chenille verte avec de gros yeux noirs, et un Mystherbe, une racine noire avec quelques feuilles vertes sur la tête. Nicolas eut l’air fâché.
« - Nan mais c’est quoi ça ?? Tu nous quittes sans nous prévenir, nous on te cherche partout et qu’est-ce qu’on découvre ? Que tu capturais des pokémon dans notre dos ! Traître ! En plus t’en as deux alors que nous on n’en a qu’un…
- Peut être, mais les miens sont sauvages et moins bien entraînés que les vôtres qui viennent du laboratoire ! Donc ça revient au même.
- C’est quand même pas juste…
- Oh arrête de te plaindre Nico ! T’en as connu pire, tu sais comme quand on était petit et que je te piquais la moto électrique. Ha… hahahaha ah c’était le bon temps ça !
- Ah non ça je m’en rappelle pas ; répondit Nicolas incertain.
- Normal c’était avec moi ; répliqua froidement Esteban en regardant Joris avec des yeux qui lançaient des éclairs.
- Oui bon en même temps, ça date tu m’as pardonné depuis hein ?
- Ah nan, je t’ai tout pardonné sauf ça…
- Hum, on ferait mieux d’y aller non ? Proposa Stéphane pour calmer tout le monde. Le chemin est long jusqu’à Yeniseysk… »
Il s’interrompit en s’entendant prononcer ce nom. Tous frissonnèrent à l’idée d’aller dans cette ville reconnue pour être la ville la plus froide de la région et pour avoir un des meilleurs champions. En effet, Bourg Rainbow étant située au fond d’une vallée vers le nord de la région, de très grandes collines et forêts impénétrables l’entourèrent, laissant un seul chemin vers la ville la plus proche praticable : Yeniseysk, la ville du Nord. Mais voyant le soleil se lever dans le ciel, les quatre cousins retrouvèrent le sourire et se mirent en marche d’un bon train pour grimper la colline cachant le paysage au village. Arrivés en haut, ils virent s’étendre devant eux une vaste plaine vert émeraude, avec au loin une chaîne de montagnes brumeuses et enneigées. Ils se retournèrent pour regarder une dernière fois le village paisible en contre bas. Ils n’allaient pas y revenir avant longtemps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Régis
::Champion des pokémon plante::
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 29
Localisation : Sur la route, vers la ville de Jadielle ^^
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: The Legend of Pokémon: the Meta-Spirits   Jeu 29 Déc à 23:48

Chapitre 2)

La plaine grouillait de pokémon, ce qui procura d’innombrables occasions aux jeunes dresseurs de se servir de leur Pokédex, mais aussi d’élever un peu plus le niveau de leur pokémon.
« Allez Chenipan, qu’on en finisse avec ce Rattata ! Attaque Charge ! »
Le Rattata, emmêlé dans les fils de Sécrétion du pokémon ver, ne pouvait que subir cette dernière attaque et attendre que les humains s’éloignaient pour vivre tranquillement à nouveau. Alors que Rattata tombait à terre, KO, Chenipan, vainqueur, se mit à briller étrangement et à changer de forme. Il avait évolué en Chrysacier, une espèce de cocon vert.
« - Hé comment ça se fait qu’il évolue aussi vite ?? S’exclama Nicolas. C’est pas normal, tu ne l’as pas entraîné autant que je sache !
- C’est parce que les pokémon insectes des environs évoluent plus vites que les pokémon normaux. Répondit Esteban. Par exemple Chenipan, Chenipotte et Aspicot.
- Exact ; approuva de plus belle Joris ; c’est une tactique qui peut s’avérer payante pour des combats entre dresseurs débutants puisque ayant évolué, le pokémon insecte sera plus fort contre des pokémon qui seront peut être du même niveau mais qui n’auront pas évolués et donc manquent de puissance. Par contre, par la suite contre des dresseurs plus expérimentés, ce même pokémon manque de puissance qui sera en dessous de la moyenne. Ca n’empêche pas qu’il peut servir face à certains types de pokémon, ajouta-t-il avec un sourire féroce.
- Ah toi tu penses aux pokémon psy hein ? Demanda Stéphane en riant.
- Je les déteste, pour tout te dire je les fuis comme la peste ou la rage. Même les attaques psy me dégoûtent…
- Ah on est sur la même longueur d’onde cousin, moi je ne les aime pas parce que je les trouve trop mous. Fit Esteban avant de mettre son baladeur sur les oreilles. Sur ce les gars…
- Quand je demandais de prendre le strict nécessaire pour le voyage je savais qu’il allait prendre son baladeur, je le savais ; fit l’aîné du groupe dans un soupir.
- Hé hé Esteb ! T’écoutes quoi ?
- Bob Marly, ça t’intéresse Nico ?
- Heu… nan, finalement nan…
- Je propose qu’on se mette à l’ombre ; fit Stéphane en regardant le ciel ; le soleil en plein milieu d’après midi, ça tape fort. D’ailleurs il y a quelques arbres sur le côté, on attendra là bas. »

Suivant ses recommandations, le petit groupe décida de se reposer à l’ombre du bosquet. Esteban s’endormit au pied d’un des arbres, Joris et Chrysacier s’observaient mutuellement, immobiles, chacun attendant une réaction de l’autre, Stéphane sortit un petit carnet et commença à y écrire dedans, et Nicolas, curieux, s’approcha de ce dernier.
« - Qu’est-ce que t’écris dedans ?
- Ce qu’on a fait aujourd’hui, des observations personnelles… C’est une sorte de journal de voyage que je compte remplir jour après jour histoire d’avoir quelque chose à raconter quand on rentrera.
- Mais il est tout petit, il ne pourra pas tout contenir.
- Ne t’en fais pas, j’en ai ramené plusieurs au cas où ; répondit-il avec un grand sourire.
- Bon, toi tu fais ce que tu veux mais moi… »
Il lança sa pokéball en l’air d’où en sortit son Wattouat.
« - … je compte m’entraîner un peu, j’ai pas envie de laisser l’autre me distancer en terme de puissance ; ajouta Nicolas en faisant un geste de la tête vers Joris.
- J’ai tout entendu ! Prévient ce dernier.
- C’est peut être parce que je l’ai dit assez fort pour que tu puisses l’entendre… »
L’aîné ne répondit pas à la pique. Nicolas et Wattouat s’éloignèrent donc du reste du groupe pour s’entraîner. Pendant quelques minutes, il ne se passait rien, jusqu’à ce qu’ils tombent sur deux pokémon oiseaux en train de se bagarrer : un Roucool (une espèce de pigeon roux aux plumes ventrales blanches) et un Piafabec (un pokémon rapace noir, brun et aux ailes rouges).
« - Ah parfait ! DEUX pokémon vol déjà affaiblis contre mon pokémon électrique ! Excellent début pour s’échauffer, je n’aurai pas pu rêver mieux, n’est-ce pas Watti ?
- Bêêêêêêêêê !
- Pas de temps à perdre ! Attaque Eclair ! »
Le mouton se chargea en électricité et déversa son énergie sur les deux oiseaux ! Grillés, ils n’en furent pas moins furieux et piaillèrent de toutes leur forces… pour faire venir un Rapasdepic (évolution du Piafabec, rapace brun à crête rouge) et un Roucoups (évolution du Roucool, pigeon plus grand et plus féroce) dont les yeux se posèrent immédiatement sur le pauvre mouton tremblotant d’effroi !
« - Watti ; fit Nicolas en tremblant tout autant ; il est temps de prouver ta fidélité à moi en te sacrifiant !
- Bêêêêêêêê ???!!
- On est mal là… »
Les deux oiseaux géants foncèrent sur Wattouat, qui esquiva leur attaque ! Voulant prendre de l’altitude pour piquer sur le pokémon électrique par la suite, Rapasdepic et Roucoups se gênèrent et se coincèrent dans les branches d’un arbre ! Wattouat en profita pour lancer une autre attaque Eclair sur les deux mastodontes du ciel, mais eux aussi piaillèrent de toutes leur forces et cette fois-ci c’est toute une bande de Roucool et de Piafabec qui leur fonça dessus !
« Très mal… »

« - AAAAAAAAAAHHHHHH !! J’AI PLUS MA MUSIQUE !!
- C’est normal, espèce de rigolo, je viens de t’enlever le baladeur des oreilles !
- Et à lui tu ne lui donnes pas d’avertissement oral Steph ?
- Oh tu sais, si je devais lui donner des avertissements oraux à chaque fois que la situation l’exige, j’en finirais pas avec lui…
- Ah pas faux, mais j’espère que vous ne m’avez pas réveillé pour rien…
- Stéphane, notre boy scout en herbe, propose que lui et moi aillons à la recherche de Nicolas. On va bientôt partir, le soleil est assez descendu pour qu’on fasse quelques kilomètres à pied avant la tombée de la nuit. »
Mais des bruissements de feuilles attirèrent l’attention des jeunes héros. Ils s’approchèrent de l’endroit par où est parti Nicolas, pour le voir débouler et se cogner contre Joris !
« - Aie ! Mais il est pas bien lui de courir comme ça !
- SAUVEZ-VOUS, LES OISEAUX ATTAQUENT !!
- Il se croit dans un remake d’un film de Hitchcock ou quoi ? Hé calme toi et explique nous ce qui… »
Esteban s’arrêta. Les bruissements de feuilles ont repris, et s’approchent vers eux, de plus en plus fort. Tous sortirent leurs pokémon : Joris Chrysacier, Esteban Caninos, Nicolas Wattouat et Stéphane Ptitard. Une dizaine de Roucool et une douzaine de Piafabec les attaquèrent ! Ils étaient furieux qu’un humain se soit attaqué aux chefs de leurs bandes et s’unirent pour se venger !
« Bon les gars, stratégie ! S’écria Joris. Stef, tu mouilles les piafs, Nico tu les électrises, s’ils y résistent Esteb tu les brûles et moi je m’en occupe s’ils se rapprochent trop ! » Termina-t-il en prenant Chrysacier comme une massue.
Le combat ne dura pas longtemps. Et pour cause, après quelques oiseaux KO, le reste de la horde se joignit à eux, soit une centaine d’oiseaux en tout ! La chance a tourné…
« Bon les gars, stratégie ! Se répéta Joris. On court et on s’arrête pas ! »
Sans attendre plus longtemps, ils se mirent tous à courir le plus rapidement possible et chose incroyable, les oiseaux abandonnèrent la poursuite ! Et c’est ainsi qu’à la nuit tombée…
« - Eh ben, si avec tout ça on n’a pas rattrapé le retard qu’on a prit en se reposant…
- Tu ferais mieux d’arrêter de parler Nicolas ; prévient Stéphane. Je suis couvert d’égratignures et je ne sais même pas pourquoi. Mais je suis sûr que c’est ta faute…
- Cousin ingrat, m’accuser de tout les maux de la Terre ; répondit Nicolas avec un air tragique caricatural. Oui bon d’accord, j’avais combattu contre des petits oiseaux, les gros se sont ramené pour se venger et après il y a eu tout plein de petits…
- Ben c’est pas trop ta faute, ça aurait pu arriver à n’importe qui, allez les gars, on va pas s’embêter avec ça hein ? Ca va nous arriver pendant tout le reste du temps, faudra s’y habituer.
- Esteban a raison ! Renchérit l’aîné. C’est juste un incident ! Bon, vous m’aidez à planter la tente ? Ou bien vous voulez dormir dehors ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Régis
::Champion des pokémon plante::
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 29
Localisation : Sur la route, vers la ville de Jadielle ^^
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: The Legend of Pokémon: the Meta-Spirits   Lun 27 Fév à 0:12

Chapitre 3)

Le lendemain, la petite famille avait retrouvé tout son entrain du départ, l’incident des oiseaux n’étant plus qu’une anecdote dans le petit carnet à Stéphane. Chacun ayant aidé à ranger la tente (une tente pour eux quatre), les préparatifs de départ ne durèrent pas longtemps et la troupe pu partir assez tôt le matin.
« - Esteban, Stéphane, dites moi si je me trompe mais… on dirait que vous avez échangé vos pokémon…
- Heu oui, Steph avait celui que je voulais et inversement. La demande et l’offre se complétant, on a conclu l’échange et voilà.
- Mais vous avez ouvert vos pokéball avant d’échanger, vos pokémon ont eu le temps de vous voir, de déterminer quel est son dresseur d’origine. Etant donné que vous les avez échangés, ils risquent de ne pas écouter…
- Bah vu qu’on reste en groupe, il suffit que l’un de nous deux lui ordonne et puis voilà, je vois pas où est le problème, hein Steph ?
- Si on reste ensemble, il y aura toujours l’autre pour faire obéir le pokémon.
- Très bien, mais ne dites pas que je ne vous aurais pas prévenu. En attendant, cherchez des pokémon à capturer au cas où… »
C’est le moment que choisit un Férosinge, petit singe blanc agité en général, pour sortir d’un buisson et se poster sur la route. Il ne faisait rien, seulement s’asseoir sur la route et regarder les quatre dresseurs arriver. Joris s’énerva tout de suite en le voyant prendre ses aises au milieu du chemin.
« C’est pas ce tas de poils qui va nous barrer la route ! Allez Mystherbe, on va se débarrasser de lui… »
Il n’eut pas le temps de lancer la pokéball que le singe se jeta sur lui, et se mit à le frapper sans retenir ses coups ! Ses cousins n’avaient d’autre réaction que celle d’en rire. Au bout d’un moment, Esteban jeta une pokéball sur le Férosinge surexcité et sans même l’affaiblir, il le captura !
« - Hé voilà, tu m’avais demandé de capturer un pokémon c’est fait !
- N’empêche; protesta le blessé; t’as mis un certain temps avant de le capturer, tu l’as fais exprès avoue…
- Ben j’attendais qu’il se fatigue un peu tu sais; répondit Esteban avec un air angélique sur le visage. »
Joris grommela mais ne répondit pas. L’important était de progresser pour battre le champion à Yeniseysk. Le hasard fit qu’ils se mettaient à en parler à l’instant.
« - Vous savez; commença Nicolas; il paraît que les gens de cette ville ne sont pas chaleureux à cause de ce climat…
- C’est pas ça, contesta Stéphane; ils ne montrent pas leurs émotions, c’est pas pareil.
- Ils ne montrent pas leurs émotions car, par exemple, s’ils se mettent à pleurer leurs larmes se glacent sur leur visage. » Fit cyniquement Joris.

Tout en continuant de marcher et de plaisanter, ils virent un magnifique lac alimenté par une petite rivière descendant de la montagne. Ils s’arrêtèrent quelques minutes, absorbés par la beauté du paysage. Un mouvement dans le lac attira leur attention : un Léviator (énorme dragon bleu marin) nageait dedans.
« - A moi ! Je le veux ! Trop beau ! A moi !
- Hé calme toi Nico, comment tu veux l’atteindre de toutes façons, en surfant sur la tête du Ptitard de Steph ? Plaisanta Jojo.
- Ah c’est une bonne idée, passe moi ton Ptitard deux secondes !
- Et puis quoi encore ? Va nager pour l’atteindre et voilà !
- Et puis tu n’as quand même pas envie de nous faire rameuter tout les pokémon eau du coin non plus ? Rajouta Esteban. »
Léviator disparaissait dans le lac, laissant derrière lui un Nicolas triste mais déterminé.
Je l’aurais. Je reviendrai et je l’attraperai…
« Ah ben c’est pas trop tôt ! »
Tous se tournèrent vers Joris et son Chrysacier qui brillait intensément à côté d’un Roucool KO, il évoluait encore pour se transformer en Papillusion (papillon bleu avec des ailes blanches et des yeux rouges). Son dresseur avait un air triomphant sur le visage.
« - Son stade final de son évolution ! Cette fois-ci, on ne rigole plus lui et moi !
- Faudra que tu m’expliques; dit Esteban; comment tu as pu battre un Roucool avec un Chrysacier incapable de bouger…
- Disons qu’une fois que tu as une défense de fer, l’autre s’épuise en face et tu as juste à donner le coup de grâce.
- Dites les gars c’est quoi cette espèce d’oiseau ? »
Interrompant leur conversation, Esteban et Joris regardèrent en direction de Stéphane pointant du doigt un drôle de petit oiseau bleu aux ailes de coton blanc. Joris inspira profondément, les yeux écarquillés.
« Un Tylton ! C’est la première fois que j’en vois ici, le climat est trop froid pour eux normalement ! »
Stéphane n’attendit pas plus longtemps, il dégaina son Ptitard pour le combattre ! Mais, chose inattendue, le Tylton fonça dans les bras du dresseur pour s’y nicher et roucouler de plaisir !
« - Que… qu’est-ce qu’il fait ? C’est pas censé se dérouler comme ça un combat !
- Pour sûr… mais je crois…, commença Joris, qu’avec la température il avait froid et comme il t’a vu, ben tu connais la suite ! Et ne me demande pas pourquoi il est venu du sud, la logique des pokémon oiseaux m’a toujours échappée… Ben qu’est-ce que t’attend ? Profite en pour le capturer, il vient de plein gré avec toi ! »
A moitié étonné, il jeta une pokéball sur l’oiseau qui se laissa capturer sans résistance. Nicolas, observant la scène aussi, trouva ainsi une raison supplémentaire pour bouder.

Après en avoir profité pour le repas de midi, les jeunes garçons s’attaquèrent à la chaîne de montagnes. Le sommet n’était pas très haut, mais il neigeait beaucoup là haut car il se situait assez vers le nord. La base était peuplée de pokémon roche/sol/feu, ce qui handicapait beaucoup Nicolas pour son entraînement, son pokémon électrique inefficace ici. Ce qui lui donna encore une autre raison de ne pas être content. Les Chamallot (espèce de tortues jaunes) foisonnaient sur le flanc de la montagne, Joris en profita pour tenter d’en ajouter un dans son équipe.
« - Papillusion go ! On va voir ce dont tu es capable !
- Un pokémon insecte contre un type feu, il n’est pas dans son état normal ! Protesta immédiatement Stéphane.
- Mais non, regarde, ça va être rapide : Papillusion attaque Poudre Dodo ! »
Une poudre bleutée s’échappa des ailes du papillon pour endormir la tortue de feu.
« Et voilà, le travail est fait ! Pok… »
Avant qu’il ne lance sa pokéball, une autre attrapa le pokémon. Joris n’eut pas à se retourner pour savoir qui lui a fait ce coup.
« - Tu me le paieras Nico…
- Gné hé hé… »
Ne voulant pas perdre de temps, le groupe décida de ne pas s’attarder à combattre les autres pokémon. Ils devaient être arrivés à Yeniseysk avant la tombée de la nuit, ou la passer dans la montagne. Le choix fut vite pris. La glace fit place à la roche après un certain temps passé à gravir le flanc, des pokémon du même type firent leur apparition. Mais eux étaient agressifs. Si les quatre cousins évitèrent toutes les batailles jusqu’à la limite opposée glace/roche, c’est à cet endroit que deux Stalgamin (Pics de glace jaunes avec une tête et des pattes noires) bloquèrent la route pour affronter les dresseurs ! Esteban et Nicolas s’avancèrent et poussaient au combat Caninos et Chamallot pour un match feu/glace !
« Attaque Flammèche !! » Hurlèrent les deux dresseurs. Les deux pokémon feu mirent KO d’office un des deux pokémon glace en l’attaquant à deux ! Mais l’autre esquiva et lançait Vent Glace sur la tortue et lui gela les pattes, l’empêchant de bouger ! Qu’importe, Caninos re-lançait Flammèche que Stalgamin évita, mais ne réussit pas à éviter l’attaque de Chamallot malgré qu’il soit immobilisé ! Brûlé, une pokéball le captura à la grande surprise d’Esteban et Nicolas.
« Je t’avais bien dit que j’allais me venger Nicolas. » Fit Joris dans un ricanement.

Malgré le combat, le froid et la fatigue se faisaient ressentir, et le fait que la nuit tombe n’arrangea rien. Alors qu’ils se disaient qu’ils allaient camper dans le froid, ils virent des lumières juste derrière un tas de roche. Stéphane y monta pour voir s’il s’agissait d’un voyageur, et quelle ne fut pas leur surprise lorsqu’il vit en fait que c’était les lumières de Yeniseysk, la Ville du Nord ! Il alla vite chercher ses cousins, et faire les derniers mètres qui les séparaient de la civilisation ! Même si…
« - Ah des dresseurs, je vous déf…
- Non non pas le temps, nous on va se mettre au chaud, bye ! »
Le groupe n’eut pas à chercher longtemps un hôtel, heureusement pour eux.
« - Deux chambres doubles s’il vous plait, et si possible l’une à côté de l’autre, demanda Stéphane.
- Chambres 127 et 128 au premier étage messieurs, leur répondit l’hôtelier. Petit déjeuner inclus ?
- Oui merci. Cela fait combien ? Demanda Joris.
- 150 shishis s’il vous plait.
- Tenez, fit Jojo en tendant l’argent et en recevant deux clés en échange. Bon alors on va faire comme ça, dit-il ensuite en se tournant vers sa famille. Moi et Nicolas dans la chambre 127 et ceux qui restent dans la 128.
- Heu ceux qui restent ils ont un nom…» Protesta Esteban.
Mais en vain puisqu’ils montaient tous dans leurs chambres respectives. Demain un grand combat aura lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Régis
::Champion des pokémon plante::
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 29
Localisation : Sur la route, vers la ville de Jadielle ^^
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: The Legend of Pokémon: the Meta-Spirits   Lun 27 Fév à 0:14

Chapitre 4)

Le matin était plutôt agité.
« - TU VAS TE DEPÊCHER NICOLAS ??? Y A PAS QUE TOI ICI !!! LIBERE CETTE SALLE DE BAINS IMMEDIATEMENT !!
- Attend un peu cousin adoré, je me fais ma coupe spéciale pour ton match.
- Mais je m’en fiche de ta coupe, je ne veux pas être en retard à l’arène alors dépêche toi s’il te plait !
- Voilà j’ai fini ! » Fit Nicolas gaiement en sortant de la salle de bains.
Il avait coiffé ses cheveux en formes de petits pics. Joris préféra ne faire aucun commentaire et fonça dans la salle de bains se préparer.
« Il est pas encore prêt Jojo ? »
Nicolas se tourna et vit à l’embrasure de la porte Stéphane qui attendait les deux compères pour le petit déjeuner. Il se tourna alors vers la porte de la salle de bains et cria à son tour :
« DEPÊCHE TOI !! ON NOUS ATTEND !! »

Après le petit déjeuner pris non sans problèmes d’appartenance du pain ou de la confiture, le groupe décida de se rendre au centre pokémon de la ville pour soigner leurs pokémon et discuter sur la rencontre, le champion, ses stratégies possibles et les contres réalisables malgré le faible niveau. La discussion était à son tour animée.
« - Mais puisque je te dit que la logique voudrait que le champion de cette ville possède des pokémon glace ! C’est pour eux le meilleur endroit pour vivre et combattre, le meilleur terrain ! S’exclama Stéphane.
- Non, il aura des pokémon eau ! Contra Joris. Je m’explique : il s’attendra à ce que des dresseurs comme vous choisissent des pokémon feu pour battre ses soi-disant pokémon glace, c’est pour cela qu’il aura choisi des pokémon eau ! Il faudra donc des pokémon plantes, je pense surtout à Mystherbe.
- N’importe quoi ! Les pokémon eau ne survivent pas à ce froid, si tu emmènes ton Mystherbe là bas il va se faire geler. Rétorqua Esteban.
- Moi je m’en fiche, vous vous débrouillez comme vous voulez… » Fit Nicolas.
La discussion s’arrêta lorsque les pokémon régénérés sont rendus aux quatre dresseurs. Ils se dirigèrent vers l’arène, étant donné la dispute avant Joris sera seul à combattre le champion. En suivant le plan grâce au Pokénav, ils arrivèrent devant l’arène… à moitié construite, avec un homme moyennement âgé habillé en bleu en train de taper du pied par terre, l’air impatient.
« - Ca doit être le champion, en déduisit Joris. Le bleu pour les pokémon eau.
- Bleu pâle pour les pokémon glace, corrigea Esteban avec un petit sourire.
- Hem monsieur ? Vous ne seriez pas le champion de Yeniseysk par hasard ? Demanda Joris sans faire attention à l’intervention de son cousin.
- Oui pourquoi ? Si vous voulez un combat le moment est vraiment mal choisi, je suis en train de superviser la construction de mon arène. Au revoir je ne vous retiens pas.
- Je veux vous combattre, vous n’avez pas le droit de me le refuser !
- Rhaaaa très bien, finissons-en ! Un duel, et un seul pokémon par dresseur. »
Il dégaina une pokéball d’où en sortit un Onigali (boule de glace noire striée d’argent), évolution du Stalgamin ! Mais Joris avait déjà sorti Mystherbe et ne constata que trop tard son erreur. Esteban s’en alla, prétextant aller chercher l’infirmière Joëlle du centre pour intervenir sur un pokémon gelé.
« On va vite le gagner ce match, Onigali attaque Glaciation ! »
Le pokémon glace se concentra intensément et créa un bloc de glace à l’endroit où se trouvait Mystherbe avant d’esquiver l’attaque !
« Grrrrr rattrape le, on ne va pas rester ici indéfiniment ! »
Onigali commença à contourner le bloc de glace lentement pour attaquer le Mystherbe désemparé par la puissance de son adversaire !
« Non ! Mystherbe, contourne par l’autre côté ! »
Bien plus rapide, le pokémon plante se trouva rapidement dans le dos de son ennemi et attaqua avec un Vol-Vie peu puissant. Lorsqu’Onigali fut entièrement retourné, il n’y avait aucune trace de fatigue, juste de l’énervement à l’image de son dresseur.
« On le tient ! Attaque Vent Glace ! »
Le pokémon glace souffla fortement sur le pauvre pokémon plante qui fonça dans un tas de neige. Il en sorti furieux et se rua sur le pokémon adverse pour le plaquer au sol sous les yeux ébahis des deux dresseurs… en vain car il ne faisait pas le poids.
« Mystherbe ! Saute sur le bloc de glace et lance Poudre Toxic ! »
S’exécutant, il réussit à la grande surprise du champion son attaque ! Onigali était empoisonné ! Mais cela l’enrageait encore plus, tout autant que son dresseur !
« Attaque Vent Glacé ! Allez !! »
Le pokémon glace réussit son attaque cette fois-ci : comme la veille avec Chamallot, le pokémon avait les pattes gelées et ne pouvait plus bouger !
« C’est fichu pour toi petit ! Glaciation ! »
A nouveau il créa un bloc de glace dans le vide, contenant Mystherbe cette fois-ci, concluant le match par une victoire du champion.
« - Je le savais, bon vous m’excusez les gamins j’ai du boulot…
- Une minute ! C’est quoi votre nom que je vous inscrive sur ma liste noire ?
- Dimitri, maintenant déguerpissez je travaille. »

Après la défaite, Mystherbe fut placé au centre pokémon, dans la section urgence. Joris ne manquait pas de se faire chambrer par ses cousins après cette cuisante défaite, mais surtout pour ses dons de voyance en terme de type de pokémon utilisé par un champion d’une certaine ville.
« - Je t’avais prévenu, mais est-ce qu’on m’écoute ? Nooooooooon évidemment non…
- Arrête Steph j’ai compris la leçon, pas la peine d’en rajouter !
- Quand j’ai vu le pokémon adverse, commença Esteban, j’ai tout de suite su que tu ne gagnerais pas. Allez, c’est juste une défaite, on reviendra quand on sera devenus plus forts. En attendant, on ira à Saint-Jérémy, il y a aussi une arène toute neuve là bas. C’est plus au sud, on part cet après midi si vous êtes tous d’accord ?
- Ouais ! Merci de me remonter le moral Esteb, t’es un frère !
- Je sais, je sais…
- Ton Mystherbe est régénéré mon garçon. Fit poliment l’infirmière Joëlle du centre.
- Merci beaucoup infirmière ! Votre champion n’y a pas été de main morte dis donc, j’ai pas tenu longtemps face à lui…
- Il est nouveau ici et est très renfermé, personne ne le connaît. Veuillez m’excuser d’autres patients arrivent. Au revoir. »

Le midi passé dans un restaurant, le groupe quitta la ville du Nord par une route qui mène vers le sud. Il n’avait marché que depuis quelques minutes que…
« Excusez moi, mais vous me devez toujours un défi. » Fit une voix moqueuse dans le dos des dresseurs. Ils se tournèrent et reconnurent le jeune homme qui avait voulu les défier la veille alors qu’ils cherchaient un endroit au chaud.
« - Allez-y, moi j’ai assez combattu pour la journée… Lâcha Joris.
- Moi je te combats, défia Esteban. Un pokémon chacun ça te va ?
- Très bien, mais pourquoi il ne veut pas combattre lui ?
- Il a prit une raclée face au champion le pauvre ! » S’esclaffa Nicolas.
L’adversaire haussa les épaules, voulant commencer le combat et engagea donc un Teddiursa (petit ours brun avec une lune sur le front) dans la bataille. Face à lui, Esteban engagea son Férosinge, qui se rua sur Joris au lieu de son adversaire ! Après les avoir séparés (non sans mal), le vrai combat commença !
« Teddiursa, Placage ! »
Le petit ours fonça sur le singe, mais ce dernier, sans attendre d’ordre de son dresseur, sauta pour éviter l’attaque et frappa l’autre avec son pied pour une attaque Mawashi Geri qui enfonça Teddiursa dans le sol ! Mais le dresseur ne se découragea pas…
« - Teddy, utilise Uppercut !
- Contre le Férosinge ! »
Teddiursa tenta de frapper Férosinge, mais celui-ci attrapa son bras, se retourna et jeta le pokémon normal au sol ! L’ours sembla sonné par le coup.
« Achève-le Férosinge, Griffe ! »
Le singe se précipita sur le pokémon encore à terre et se mit à le griffer sauvagement, sans retenue !
« Stop ! Stop ! STOOOOOP ! On arrête le massacre j’abandonne… »
L’adversaire retira son Teddiursa du champ de bataille et s’enfuit. Esteban, fier, rappela Férosinge dans sa pokéball et frima près de Joris qui lui fit un croc-en-jambe pour se venger.
Au bout de quelques kilomètres, le temps se radoucit malgré l’obscurité naissante de la nuit.
« Bon on s’arrête là, on prépare le campement et repos, la journée a été assez mouvementée… » Annonça Joris au bout d’un moment.
Ils déployèrent la tente et se couchèrent dedans. Mais pendant la nuit, une ombre humaine s’approcha du campement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Legend of Pokémon: the Meta-Spirits   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Legend of Pokémon: the Meta-Spirits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Logos-Tapes-Insignes] RUBANS LEGENDÉS DE LA MARINE
» Brütal Legend
» URBAN LEGEND: le recourbe cils
» Antoine
» Liste des Héros Légendaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.,-*'^'~*-.,_,.-*~Shuu et Haruka~*-.,_,.-*-,. :: Pokémon community :: Fanfics-
Sauter vers: